Vivre avec l'hépatite

Si l'on vous diagnostique une hépatite virale, il n'y a aucune raison de paniquer. Tant que la maladie n'est pas avancée, vous pouvez mener une vie normale. Il est important que vous vous informiez sur votre maladie. Obtenez des conseils sur les possibilités de traitement et sur la manière de vous protéger contre les maladies secondaires et de protéger votre entourage d'une contamination.

Symptômes

Souvent, on ne ressent rien lors d'une infection aiguë par le virus de l'hépatite, l'inflammation du foie passe inaperçue. Cependant, les symptômes suivants peuvent parfois apparaître : Cela commence comme une grippe, on se sent fatigué, on a des maux de tête et souvent aussi une légère fièvre. Fréquemment, des symptômes tels que des nausées ou des vomissements apparaissent également. La constipation, la diarrhée ou les flatulences peuvent suivre. Il y a parfois un jaunissement des yeux et de la peau. Cependant, ces symptômes s'atténuent généralement d'eux-mêmes en quelques semaines. Les hépatites B et C peuvent évoluer vers une infection chronique. La fatigue est un symptôme courant de l'hépatite chronique. L'infection par l'hépatite C peut également entraîner des difficultés de concentration, des douleurs dans les membres et les articulations, et des douleurs ou des pressions dans la partie supérieure droite de l'abdomen.

Au quotidien

À quelques exceptions près, il n'y a pas de restrictions dans la vie quotidienne. Vous pouvez tout manger, mais la consommation d'alcool doit être fortement limitée. Il n'y a aucune restriction au travail, dans les loisirs et lors des déplacements, et l'activité physique et le sport sont également possibles. Vous pouvez vous embrasser et avoir des relations sexuelles à condition de respecter certaines règles, dont vous devriez discuter avec votre médecin. Si vous avez l'hépatite A, vous devez savoir que les selles sont contagieuses. Il faut donc bien se laver les mains, surtout après être allé aux toilettes. En ce qui concerne l'hépatite B, il est très important que les membres de la famille et les partenaires sexuels soient vaccinés. Une grossesse est envisageable, mais vous devez discuter des précautions nécessaires avec votre médecin.

Il est également recommandé de vous faire examiner régulièrement par votre médecin afin de prévenir d'autres complications. Faites-vous vacciner contre l'hépatite A ou B si vous ne bénéficiez pas déjà d'une protection vaccinale. Une infection supplémentaire par l'un de ces virus de l'hépatite peut endommager davantage le foie.

Recommandations

Téléchargements